Translate

samedi 24 février 2018

Les Crises.fr - La pollution de l’air à la maison (12/12)


https://www.les-crises.fr

                            Les Crises - Des images pour comprendre
24
Fév
2018

La pollution de l’air à la maison (12/12)


La pollution de l’air cause 48 000 morts par an en France
  1. La pollution de l’air cause 48 000 morts par an en France (+ présentation des polluants)
  2. La pollution aux particules fines
  3. Les graves effets des particules sur la santé
  4. La pollution de l’air dans le monde
  5. La pollution de l’air en Europe I (+ les morts du charbon)
  6. La pollution de l’air en Europe II
  7. La pollution de l’air en France
  8. Le très polluant chauffage au bois
  9. Le choix mortifère de la France pour le diesel (mais le diesel a changé…)
  10. La pollution de l’air en Île-de-France (hors particules)
  11. La pollution aux particules en Île-de-France
  12. L’origine des particules en Île-de-France
  13. Les épisodes de pollution aux particules en Île-de-France
  14. Qualité de l’air en Île-de-France et épisodes de pollution récents
  15. La pollution dans le métro
  16. La pollution de l’air à la maison
  17. Suivi en direct de la pollution
  18. Synthèse de la série Pollution de l’air

La qualité de l’air intérieur, négligée pendant des décennies, influence en fait beaucoup notre bien-être et notre santé.
En effet, nos modes de vie font que nous passons en moyenne 70 à 90 % de notre temps de vie à l’intérieur d’un environnement clos : école, bureau, logement, transports.
pollution air interieur
Or, l’air que nous y respirons n’est pas toujours de bonne qualité. Plusieurs études, dont celles de l’observatoire de la Qualité de l’air intérieur (oQai), ont montré que l’air que nous respirons peut être cinq à dix fois plus pollué à l’intérieur qu’à l’extérieur. Et lorsque l’air intérieur est pollué, il l’est généralement de façon diffuse et continue.
Les polluants présents dans l’air intérieur peuvent être de nature chimique, physique ou biologique. invisibles à l’œil nu pour la plupart, ils sont pourtant nombreux et leurs sources multiples. La diversité de ces facteurs rend la pollution de l’air intérieur très difficile à appréhender.
La bonne qualité de l’air à l’intérieur d’un bâtiment a un effet démontré sur la qualité de concentration, le taux d’absentéisme, le bien-être et les relations entre les occupants. A contrario, une mauvaise qualité de l’air peut favoriser l’émergence de symptômes tels que maux de tête, fatigue, irritation des yeux, du nez, de la gorge et de la peau, vertiges ainsi que les manifestations allergiques et l’asthme. L’ensemble de la population est concerné et plus particulièrement les personnes sensibles et fragiles (enfants, personnes âgées ou immunodéprimées, malades pulmonaires chroniques, femmes enceintes). En France, 20 à 25% de la population souffre d’asthme, soit 3,5 millions de personnes.
La pollution de l’air a également un coût pour la société. D’après une première étude menée par l’OQAI en 2014 (résuméétude) le coût socio-économique des polluants de l’air intérieur serait proche de 19 milliards d’euros par an et responsable de près de 20 000 décès prématurés. (une partie étant comptée dans les décès liés à l’air extérieur)

pollution air interieur
pollution air interieur
pollution air interieur
pollution air interieur
Mesure en 3D de la pollution sur la peau humaine : à gauche, bactéries ; à droite, produits chimiques
Les sources de pollution sont principalement issues :
  • de l’air extérieur, évidemment ;
  • des matériaux et produits de construction, de décoration (peinture, vernis…), du mobilier ;
  • des produits d’entretien de la maison, des désodorisants, parfums d’intérieur, bougies, encens, insecticides… ;
  • des produits de toilette, des cosmétiques, des parfums… ;
  • de nos activités ou de nos habitudes (tabagisme, cuisine, bricolage, lavage des sols, des vitres, jardinage…) ;
  • de nos animaux familiers ;
  • des moisissures, par exemple suite à des dégâts des eaux non réparés, des habitants indésirables de nos logements (insectes, acariens, etc.).
Plus en détail, les principaux contaminants de l’air intérieur sont les suivants :
  • Air extérieur : SO2, NOx, O3, CO, particules, composés organiques, métaux, odeurs ;
  • Occupants non fumeurs : CO2, odeurs, bactéries ;
  • Occupants fumeurs : CO2, odeurs, bactéries, CO, NO2, composés organiques, particules ;
  • Matériaux de construction : radon, aldéhydes, fibres, composés organiques volatils, odeurs ;
  • Circuits aérauliques : poussières, microorganismes, odeurs ;
  • Sol : radon, composés organiques volatils, odeurs ;
  • Eau : radon, composés organiques volatils ;
  • Meubles : aldéhydes, composés organiques volatils, fibres, odeurs ;
  • Machines de bureau : composés organiques, particules, ozone, odeurs ;
  • Combustions : NOx, SO2, CO2, CO, composés organiques, particules, métaux, odeurs ;
  • Animaux : microorganismes, allergènes, odeurs ;
  • Plantes : spores, pollens, allergènes, odeurs ;
  • Divers : ammoniac, composés organiques volatils, poussières, pesticides, microorganismes, odeurs.
pollution air interieur
pollution air interieur
pollution air interieur
pollution air interieur
pollution air interieur
pollution air interieur
Une étude de l’OQAI-CSTB réalisée entre 2003 et 2005 sur un échantillon de 567 logements, a identifié 4 catégories de logements selon la pollution de l’air intérieur :
  • logements fortement pollués par plusieurs COV (7 en moyenne), soit 8,5% de l’échantillon,
  • logements moyennement pollués par 4 à 7 COV, soit 25% de l’échantillon,
  • logements faiblement pollués par les COV et autres polluants, soit 44% de l’échantillon,
  • logements fortement mono-pollués (23% de l’échantillon) dont le niveau de concentration est entre 5 et 400 fois supérieur à l’échantillon complet pour un COV.
Il ressort des choses très intéressantes de cette grosse étude (Sources iciici et ici). Comme l”étendue de la pollution en Composés Organiques Volatils :
pollution air interieur
pollution air interieur
Et le fait que l’air intérieur est généralement bien plus pollué que l’air extérieur :
pollution air interieur
Et voici les intéressants résultats sur les particules :
pollution air interieur
Voici surtout des informations sur la distribution des concentrations :
pollution air interieur
Lecture : 25 % des logements ont une concentration en particules fines PM2,5 inférieure à 14 µg/m3, correspondant pour chaque cm3 à un nombre de particules inférieur à 10 000 particules ultrafines (< 1 µm) et 46 particules moyennes à grossières (ces dernières pouvant à certains moments atteindre près de 400)
On rappelle que la norme OMS est de 10 µg/m3 pour les particules fines PM2,5 et 20 µg/m3 pour les PM10.
La pollution aux particules est donc généralisée dans l’air intérieur, avec des niveaux très inquiétants dans au moins 10 % des logements.
Voici le ratio de pollution aux particules entre l’air intérieur et l’air extérieur (Source) :
pollution air interieur
On constate que l’air intérieur est en moyenne 60 % plus pollué chez les non fumeurs, et 3 fois plus chez les fumeurs.
Limiter la pollution de nos logements est donc une nécessité. Voici quelques gestes simples pour réduire la pollution intérieure :
  • aérer tous les jours chaque pièce de son logement au moins 10 minutes en ouvrant en grand les fenêtres (au bureau aussi et même s’il fait froid !). Aérer encore plus la cuisine après la préparation des repas, et la salle de bains après la toilette. Vérifier la bonne ventilation de son logement (bouche d’aération, VMC…). Aérer en grand les pièces après le ménage, le bricolage ou allumé des bougies ;
    pollution air interieurpollution air interieur
    pollution air interieurRien de bien nouveau, notez…
  • ne faut jamais boucher les entrées d’air ni les grilles ou bouches d’extraction et ne pas les cacher derrière un meuble ou un revêtement. Les grilles doivent être fréquemment nettoyées et dépoussiérées ;
  • ne pas fumer à l’intérieur (les substances toxiques présentes dans la fumée sont absorbées puis libérées par les revêtements et l’ameublement) ;pollution air interieurpollution air interieur
  • maintenir dans son logement une température modérée (18-22°C) et un taux d’humidité compris entre 40 et 60% ;
  • choisir des produits d’entretien naturels et écologiques ;
  • passer fréquemment l’aspirateur ;
  • dépoussiérer régulièrement les meubles à l’aide d’un chiffon humide. La poussière fait partie des allergènes les plus répandus ;
  • ne pas utiliser de désodorisant (surtout utilisés en sprays), d’encens ou de parfum d’intérieur chimiques – leur combustion dégage du monoxyde de carbone, très toxique, et d’autres produits dont certains sont nocifs, voire très nocifs. Contre les agents infectieux, certaines huiles essentielles aux propriétés antibactériennes, antiseptiques et antivirales peuvent contribuer à assainir l’air intérieur ;
  • ne pas utiliser de désinfectants (dans les foyers qui ont recours à l’eau de Javel, les enfants ont plus de risques de développer des infections respiratoires. Source : Étude de Lidia Casa et al,Université catholique de Louvain, 2015) ;
  • éviter les insecticides en bombes aérosols ou en diffuseurs électriques ;
  • bannissez les animaux de compagnie des chambres et n’oubliez pas de les laver et de les brosser régulièrement ;
  • choisir des peintures et colles à moquette bios, ou du moins avec un taux de COV très faible ; les solvants présents dans ces peintures et colles libèrent leurs composés organiques volatils (COV) pendant plusieurs années ;
  • faire vérifier régulièrement vos appareils de chauffage et placez les dans des pièces bien aérées ;
  • opter pour une literie antiacarienne (rembourrage en latex, coton, laine) plutôt que du polyuréthane (mousse inflammable qui contient des retardateurs de feu dont les substances peuvent être inhalées). nettoyez et changez aussi fréquemment l’ensemble du linge de lit (draps, couette, oreiller) ;
  • lutter contre l’humidité. Les moisissures peuvent être dangereuses pour la santé car elles peuvent être inhalées et s’installer dans les poumons.
Plaquettes de bons gestes : AppaMinistèreQuiz
En complément, vous pouvez lire ces pages : AdemeMinistèreSt GobainXpairOQAI, ou regarder cette présentation très complète.
dessin-phileas-gobi
pollution air interieur








pollutionair

131017-oms-pollution-air-deligne
pollution-air
pollution-de-lair-tue

air
17-03-parispollution


pollution air interieur
150715-pollution-france-deligne

pollution-19

Une réponse à La pollution de l’air à la maison (12/12)

à lire sur Libération - samedi 24 février 2018

         
          
                            



                                                            Logo Libération
samedi 24 février 2018


INTERVIEW Avec l’implication des Russes, des Turcs et des Kurdes dans le conflit, le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, redoute que le pire soit à venir.
Dans la Ghouta orientale, ce jeudi.
SYRIE «Libération» a échangé avec une Syrienne vivant dans le dernier bastion rebelle, assiégé depuis plusieurs années et devenu la cible des bombardements incessants du régime. Elle raconte l’enfer du quotidien d’habitants terrés, affamés et épuisés.
Après une frappe aérienne, mardi à Saqba, dans la Ghouta orientale.
ROYAUME-UNI Mary Lou McDonald, qui vient de succéder à Gerry Adams, souhaite un retour rapide à un exécutif partagé en Irlande du Nord et s'inquiète des éventuelles atteintes à l'Accord de Paix dans le cadre du Brexit.
Mary Lou McDonald à Londres, le 22 février.
INFO LIBÉ Selon les informations de «Libération», Tariq Ramadan serait arrivé en milieu de journée à Lyon, le 9 octobre 2009. Un élément qui compromet sa ligne de défense.
Paris, le 6 février 2016. Palais des Congrès. Colloque annuel de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), sur le thème ' les crises : quelles alternatives face aux peurs ? Culture, Identité, Laïcité'. SUR LA PHOTO: Tariq Ramadan, théologien et islamologue suisse.
COMMANDE N° 2016-0193
RÉCIT Retour en quatre actes sur sept journées ou les divisions et les rivalités de la droite républicaine sont apparues au grand jour.
Le président de LR, Laurent Wauquiez, sur le plateau de BFM-TV le 20 février.
edition abonnés
EDITORIAL OFFERT
Laurent Joffrin
Il fallait «parler avec Assad». Il fallait «d’abord battre l’Etat islamique» et dans cette lutte, Assad était un allié et un moindre mal. Ceux qui ont...
Abonnez-vous à Libération
A partir d'un 1€ le premier mois
S'ABONNER
Libération
24 février 2018
EDITO
Statue de Jeanne d'Arc à Orléans, le 8 février 2018.
APRÈS-MATCH Pénibles vainqueurs des Italiens, les Français se sont à peine rassurés avant de recevoir l'Angleterre dans quinze jours.
Les joueurs du XV de France après le succès face à l'Italie lors du Tournoi des Six nations, le 23 février 2018 à Marseille
RECAP
La Tchèque Ester Ledecka poing  levé après sa victoire en slalom géant parallèle de snowboard aux JO, le 24 février 2018 à  Pyeongchang
A l’approche de la vague de froid attendue dimanche en France, on n’entend plus parler que de cette notion subjective. «Libération» revient sur l’origine de ce mariage inattendu entre science et sensations.
videos

DÉSINTOX TV

DÉSINTOX TV

DÉSINTOX